Édition 2021

Cahier Régional
Occitanie sur les Changements Climatiques

Bienvenue sur le site du Cahier régional Occitanie sur les changements climatiques !
Après 10 mois d’élaboration, le CROCC constitue un état des lieux des connaissances scientifiques à l’échelle de la région sur les tendances climatiques observées, les impacts en cours et à venir et les pistes d’adaptation possibles pour y faire face. Comme ses régions voisines Nouvelle Aquitaine et PACA, l’Occitanie dispose ainsi désormais d’un document de référence scientifique sur lequel peuvent s’appuyer les acteurs territoriaux. C’est donc avec un décloisonnement régional que le CROCC_2021 doit se parcourir car complémentaire aux rapports élaborés par nos homologues AcclimaTerra et le GREC-Sud

 

10 mois d’élaboration 1 comité scientifique de 22 membres 1 comité territorial de 4 représentants institutionnels

petite planète occitane par Melkan Bassil – Images d’Occitanie

Contributeurs

Organisations

Textes

Avant-propos

Le rugby est sans conteste une des identités culturelles marquées de l’Occitanie. Au delà de l’abnégation, du respect ou du partage, la pratique optimale de ce sport exige surtout des aptitudes collectives fortes en termes de solidarité, de communication ou encore d’adaptation de l’organisation en place au jeu adverse. Cette analogie nous semble particulièrement pertinente pour imager les compétences indispensables à déployer face à une évolution climatique et globale qui s’accélère.

Ainsi, l’Occitanie s’inspirera-t-elle de l’engagement collectif de ses pratiquant.e.s de rugby pour s’adapter à des changements climatiques qui se cumulent aux multiples pressions anthropiques qui s’exercent sur ses territoires ? Car au delà d’une protection accrue face à des aléas climatiques de plus en plus violents, il s’agit désormais d’accélérer une profonde transformation dans nos modes de vies, nos manières de produire et nos liens avec un monde vivant non-humain en grande souffrance.

En effet, les années passent et leur cortège de dommages humains et matériels s’étoffe au gré d’impacts climatiques qui s’intensifient. Les changements climatiques n’impacteront pas tel ou tel aspect : ils sont en train d’impacter l’ensemble de la planète. Le temps où l’on conjuguait l’évolution climatique d’origine anthropique au futur est révolu : nous entrons désormais dans les possibles qu’envisageaient les modèles climatiques des premiers rapports du GIEC, il y a plus de 30 ans.

Face à cette réalité, chaque acteur n’a plus d’autre choix que de jouer sa partition du mieux possible. Pour la communauté scientifique qui travaille sur la question climatique, 2021 fut une année dense, marquée notamment par la sortie du tome 1 du 6e rapport du GIEC et par celle d’une inédite collaboration entre le GIEC et l’IPBES. Au-delà de nouvelles données, le ton réaffirmant l’urgence de réorganiser nos modes de vie affiche davantage de fermeté que les constats précédents.

S’inscrivant dans cette lignée, le RECO publie avec le CROCC_2021 le premier état des lieux scientifique sur les tendances et les impacts climatiques à l’échelle de notre « petite planète occitane », comme la nomme Melkan Bassil, le créateur de la photo qui en illustre la couverture. Il nous apparaissait essentiel que notre région se dote d’un tel document de référence, au même titre que ceux publiés par nos homologues AcclimaTerra, pour la Nouvelle- Aquitaine (en 2013, mis à jour en 2018) et le GREC-SUD, pour la région PACA (en 2015).

Ce cahier régional complète l’état des lieux scientifique sur les changements climatiques du sud de la France, de l’Atlantique à la frontière italienne. C’est donc avec un décloisonnement régional qu’il doit se parcourir puisque complémentaire aux deux rapports régionaux de nos voisins, notamment pour les enjeux communs tels que ceux liés au littoral méditerranéen, aux Pyrénées ou à l’eau, compte tenu des bassins versants partagés.

Enfin, le CROCC_2021 souhaite également mettre en exergue le dynamisme de la communauté scientifique régionale qui travaille sur la question climatique. Autant de scientifiques, de laboratoires et d’entités de recherche qui observent, analysent et étudient les évolutions climatiques et leurs implications sur les populations, les activités ou la biodiversité. Si le RECO peut vous présenter aujourd’hui le CROCC_2021, c’est essentiellement grâce à l’engagement des 214 personnes qui ont contribué à la rédaction de la centaine de textes qui composent ces 12 chapitres.

En vous souhaitant une lecture inspirante.

Guillaume SIMONET
Coordonnateur du RECO

Se regrouper pour mieux avancer

Rassembler et articuler les contributions dans une démarche collective

Contourner les obstacles

Cadrer, déborder puis raffuter les impacts climatiques à l’echelle territoriale 

Transférer les savoirs

Faciliter la diffusion des connaissances scientifiques et des savoirs locaux

Accélérer l'action climatique

Aider à la mise en place de stratégies d’adaptation face aux enjeux climatiques

Se soutenir et viser haut

Créer du lien et tisser des synergies entre scientifiques, travaux et structures

Capitaliser l'effort collectif

Créer du lien et tisser des synergies entre
scientifiques, travaux et structures

Ecosphère

Climat régional

Biodiversité

Eau

Santé

Milieux

Milieux Urbain

Milieux littoraux

Milieux Montagnards

Activités

Agrosystèmes

Tourisme

Mobilité et Énergie

Gouvernance

Enjeux Psychosociologiques